Aiguille

Ebauche d’aiguille de Comtoise réalisée à la main,avant gravure et réalisation du carré (A. Morle).

Les aiguilles sont des index principalement en acier ou en laiton dont la position sur le cadran permet la lecture de l’heure, du quantième

Il faut attendre le règne de louis XIV pour que l’aiguille des minutes se généralise (en 1730 pour la Comtoise). Précédemment c’est l’aiguille des heures qui permettait la lecture approximative de la minute. En effet le cadran présentait 48 graduations et l’aiguille des heures cheminait de l’une à l’autre en un quart d’heure. Sa position entre deux graduations indiquait par approximation le nombre de minutes écoulées.

Les formes d’aiguilles varient totalement selon les époques et les styles : symétriques ou non, sobres ou richement travaillées… L’aiguille des secondes possède un nom spécifique : la trotteuse.